Isolation garage : par les murs, par le toit ou par le sol ?

Vous constatez des déperditions thermiques au sein de votre logement ? Peut-être que des travaux d’isolation sont nécessaires pour vous permettre de réaliser des économies d’énergie.

Bénéficiez d’un confort thermique et réduisez votre consommation grâce à une bonne isolation de pièces comme le garage. Stoppez les déperditions de chaleur et optez pour une meilleure isolation thermique à votre habitat. Isolation par l’extérieur, isolation des murs par l’intérieur, par le sol ou la toiture, mettez toutes vos chances de réaliser une belle performance thermique.

Isolation garage : quelle partie doit être isolée ? comment procéder ?

Une isolation par l’intérieur s’appuie sur la pose des matériaux isolants sur les murs intérieurs du garage. Grâce à une ossature métallique ou à des fixations directes sur les murs, la laine de verre, la laine de roche, la ouate de cellulose, le polystyrène ou le polyuréthane peuvent être couverts par une plaque de plâtre. Petit bémol de cette épaisseur : une perte de place dans l’espace du garage. Isoler les murs par l’extérieur implique de réaliser des travaux assez volumineux puisque cela nécessite la pose d’un revêtement de façade, d’un parement tout neuf. On préfère donc souvent cette option dans le cadre de gros travaux de rénovation totale du bâti. Si vous disposez de murs creux, vous avez la possibilité de vous en servir pour y intégrer le matériau isolant par projection. Cette technique d’isolation apporte une bonne résistance thermique et se fait rapidement. Elle est parmi les isolations les moins coûteuses du marché.

Les panneaux isolants et la projection d’isolants dans les parois creuses sont des moyens efficaces d’éviter les pertes de chaleur. Les murs isolés garantissent une isolation intérieure pertinente et encouragent les performances énergétiques et performances thermiques.

Isolation thermique et acoustique depuis le plafond du garage : choisir sa rénovation énergétique

Directement lié à votre habitation, votre garage fait partie intégrante des éléments à isoler pour faire des économies. Les toitures sont des zones à ne pas négliger pour améliorer l’isolation du bâtiment, en effet la performance énergétique sera difficile si la toiture du garage, une pièce directement en accès sur l’extérieur, ne présente pas une étanchéité à l’air suffisante. Il est possible de procéder au doublage de l’isolation notamment au niveau de l’isolation des combles ou du vide-sanitaire. Polystyrène extrudé ou expansé, rouleau de laine de verre, laine minérale, mousse polyuréthane, choisissez votre isolant thermique à appliquer sous-toiture pour bien isoler le plafond de votre garage. Isolant mince ou isolant épais, les plaques de plâtre qui recouvrent les matières isolantes impliquent des espaces perdus dans les pièces, considérer l’option de la toiture est donc intéressant.

Enfin, veillez à bien choisir le sol du garage. Le type d’isolation que vous choisissez d’installer vous permettra de réduire votre facture de chauffage. Mesurez bien la surface habitable et, dans le cadre d’une isolation par le sol, optez pour un type d’isolant mince. Poser un isolant peut être favorisé par des aides financières, réduisez votre consommation d’énergie grâce à des travaux d’isolation moins coûteux : renseignez-vous.